Coupe Icare 2018

On y est! La Coupe Icare 2018 commence ce jeudi...news-coupe-icare.jpg

EAPR ne teste plus selon LTF

DSC03012 thumb

Le labo d'homologation EAPR ne délivrera plus d'homologations selon la norme allemande LTF. La raison : il aurait fallu, 5 ans après la première accréditation DAkkS, repasser tous les audits et dossiers. Coût à prévoir : environ 50 000 €, selon son gérant Guido Reusch, qui est également secrétaire de l'association des constructeurs de parapente PMA.

Malgré un bon volume de travail ces dernières années, l'EAPR estime cet investissement trop élevé, et ne pourra donc plus délivrer la fameuse homologation LTF à partir du 1er août 2018. Ironie du sort, c'est l'EAPR qui avait activement participé à la "mise sous tutelle DAkkS" des labos. 

Or, comme le tampon LTF reste obligatoire dans un des marchés le plus importants d'Europe, l'Allemagne, les constructeurs passeront sans doute par le DHV ou par Air Turquoise d'Alain Zoller. Le labo Aérotest de la FFVL pourrait également en profiter, car selon ses cadres, l'agrément de ce labo fédéral devrait être reconnu au niveau européen, sans passer par un organisme certificateur allemand comme le DAkkS.

Pour Alain Zoller d'Air Turquoise, en 2020, s'imposera une mise en question similaire à l'EAPR : investir ce montant ou non ? Pour le moment, tous les espoirs d'imposer la norme EN  à la place de la LTF, dans tous les pays européens, y compris dans la récalcitrante Allemagne, n'ont pas porté de fruits.

Dans le pire des cas, le monopole du DHV pourrait renaître : ce dernier a déjà décidé l'investissement dans la DAkkS pour les audits à venir en 2019.

(Les dates diffèrent puisque les labos n'ont pas demandé/obtenu l'accréditation initiale au même moment.)

 

L'EAPR de Guido Reusch continuera à tester selon la norme EN. Le labo propose également aux constructeurs des conseils et des tests de matériaux.
 
 

 

 

 

 

X-Pyr 2018


x-pyr.jpg

Départ aujourd'hui: la route de la X-Pyr, traversée en “marche&vol” des Pyrénées de l'Atlantique jusqu'en Méditerranée, sera bien plus dure qu'en 2016 !

Quelques infos, la vidéo ainsi que des images de la dernière édition à lire ici

Nouveautés à l'expo Thermik-Messe 2017

Le 18 février 2017 aura lieu, sur une seule journée, le salon Thermik-Messe à Sindelfingen près de Stuttgart en Allemagne.

Les constructeurs (parapente, paramoteur, instruments et accessoires) y annoncent leurs nouveautés  pour la saison à venir. 

Syride par exemple sort son premier ordinateur de vol, une tablette développée pièce par pièce, avec système d'exploitation propriétaire à l'a société française.

 

Inspired, un film atypique...

Plusieurs pilotes racontent tout simplement pourquoi et comment ils volent, sur le fond de belles images assez douces.

C'est ainsi qu'ils montrent clairement à quel point le parapente est devenu riche en facettes - de la minivoile à l'acro, du thermique au moteur, du "marche&vol" au cross.

Gagnez un parapente flambant neuf !

Jusqu'au 30 octobre 2016, vous pouvez participer pour avoir une chance de gagner un parapente Ozone Mojo 5 taille M flambant neuf ou un des 19 instruments Sleipnir...

DHV : interdiction de vol pour de nombreuses sellettes

Boucles

Le DHV cloue au sol une quantité importante de sellettes étant équipées de sangles ventrales aux boucles automatiques T-Lock et Clicklock (HSi10) de la société Finsterwalder Charly. Cela concernerait de nombreux harnais des fabricants Advance, Ava-Sports, Apco, Finsterwalder & Charly, Karpofly, Sky Paragliders, Skytrekking, Sol, Woody Valley, ainsi que certaines sellettes utilisées en paramoteur.

 

Le DHV a prononcé une "Safety note", ayant valeur légale et contraignante en Allemagne, de cesser l'utilisation des sellettes ainsi équipées au plus tard 4 ans après leur production ou plus précisément depuis le contrôle final à la sortie de l'usine. Les propriétaires des sellettes concernées sont priés de contacter le fabricant.

 

Selon des informations à disposition de la rédaction voler.info, l'élément déclencheur a sans doute été l'accident mortel d'un pilote polonais début mai qui venait s'ajouter à un autre incident lors d'une SAT. Dans les deux cas, les boucles automatiques click-lock s'étaient Apparemment ouvertes sous charge. Les T-lock n'ont pas encore été impliquées dans un incident, mais leur conception est identique aux Clicklock.

 

Le problème selon le DHV : des sollicitations répétitives appliquées à ces boucles, plus précisément des cycles de mise sous charge/déchargement dans un sens diagonal, peuvent, à la longue, user ce dispositif. En conséquence, une ouverture intempestive sous charge dans un sens diagonal n'est pas exclue.

 

Cela ne concerne que les boucles de la ventrale, cycliquement sollicitées, contrairement aux boucles des cuissardes qui ne travaillent guère en vol. Pour les boucles soumises à une charge non cyclique, mais statique, le fabricant annonce une durée de vie de 10 ans (période habituelle en Allemagne).

 

Nous pensons (information à prendre avec précaution et non précisée dans la note du DHV), que le risque pourrait surtout concerner les sellettes avec un système de fermeture du type "Get-Up", à deux boucles au niveau de la ventrale : en vol, elles sont régulièrement mises sous tension puis déchargées. Et si l'une d'elles lâche, le risque de chute est plus important.

 

 

L'information du DHV se trouve ici :

http://www.dhv.de/db1/source/technicdatareportnotes.php?lang=en&item=245

 

voler.info encore plus international

international

Suite à de nombreuses demandes, le magazine voler.info s’ouvre à d’autres langues supplémentaires.

Nous venons de publier :

- Décrochage en Hollandais
- Fermetures asymétriques en Turque
- Météo en Polonais
- Bir en Polonais

http://en.free.aero/index.php/free-aero-other-languages

Ces publications s’ajoutent de manière occasionnelle aux parutions régulières en Français, Allemand, Anglais et Italien.


Bonne lecture aux pilotes de ces pays et bons vols

OVH crashe voler.info

Désolé, voler.info n'a pas été en ligne pendant quelques heures. Notre hébergeur OVH a déménagé des serveurs et nous a fait crasher sans préavis et sans parachute.

Bon, au moins, ils nous ont aidés à remonter au déco rapidement dès que nous nous en sommes aperçus.

Tout devrait être rentré dans l'ordre maintenant.

:-)

 

 

 

Swing: boudin et airbag en vol

boudin

À la Thermikmesse ce week-end, Swing présentera deux nouvelles technologies qui nous paraissent intéressantes : un "boudin" gonflable en tissu, traversant le parapente dans le sens de l"envergure, est sensé, entre autres :
  • favoriser le gonflage en priorité dans la partie avant de l'aile - > gonflage plus régulier.
  • assagir les fermetures en favorisant les fermetures moins profondes.
  • éventuellement aussi garantir le maintien d'une meilleure cohésion de la voile dans d'autres manœuvres extrêmes.