Wingsuit à travers la montagne...

Nous avions cru à un poisson d'avril, mais on est bientôt en mai et les images sont trop nettes... Alexander Polli, pilote de wingsuit complètement fou, passe à 250 km/h par la petite ouverture du rocher de la Roca Foradada dans le sud des Pyrénées.

 

Vidéo : l'assemblage d'un parapente

Le constructeur tchèque Mac Para Technologies a publié une vidéo montrant en accéléré toutes les phases de la fabrication d'une Eden 5 : 90 heures de travail en 4 minutes, c'est assez édifiant… Par la même occasion, le constructeur montre qu'il a fait le choix d'une fabrication partielle en Europe. Selon Petr Recek, le patron de Mac Para, 60% de ses ailes sont fabriquées en Tchèquie, le reste en sous-traitance en Asie. De plus en plus de constructeurs envisagent, à moyen terme, un possible rapatriement au moins partiel de la production en Europe. Un argument qu’ un nombre croissant de pilotes pourraient intégrer  dans leur décision au moment de l’achat.

News Syride

Dans le dossier « Mini-varios », paru dans VOLER.INFO, nous avions présenté le Sys'ky de Syride, un altivario-GPS à seulement 279 €. Comme il l'avait annoncé, le constructeur a sorti deux nouveaux modèles.

.

 

Jetman Yves Rossy en "vol libre"

Jetman Yves Rossy, pilote suisse bien connu pour ses vols sous une petite aile rigide de 2,4 m d'envergure munie de réacteurs, vole dorénavant également en libre avec le même type d'ailes. Le départ se fait toujours à partir d'un avion ou d'un hélico. Ses ailes constituent une sérieuse concurrence aux wingsuit, doublant les performances de ce dernier  : 250 km/h, finesse 4,5.
Dans le film, il nous fait une ressource avec un gain de 100 mètres... Le pilotage serait aussi, moins physique. Mais bien entendu, tout ça au prix d'un encombrement largement supérieur. Vidéo du nouveau jouet de Rossy (6 min).

 

News Trekking

Trekking : la marque "Free" du parapente ?
La marque de parapente Trekking change de main et sort une voile à bas prix, la Senso, homologuée EN B,  pour 1990 euros.

 

Mariage pour tous : Advance et Nova

Nova et Advance, deux des plus grands constructeurs de parapentes, ont décidé de travailler en étroite collaboration en matière de développement et de production. Les deux entreprises restent néanmoins indépendantes et continuent de gérer Advance et Nova comme marques séparées.

Selon un communiqué, "les deux entreprises ont des visions et des conceptions très similaires en ce qui concerne l’avenir du parapente. Les deux équipes de développement vont rester indépendantes, mais à l’avenir, elles vont puiser dans les outils de développement et d’analyse communs et partager activement leur savoir-faire. Les capacités des sites de production de chaque entreprise en Hongrie et au Vietnam vont être utilisées en commun et adaptées à l’une et à l’autre, afin d’obtenir une plus grande flexibilité et de mieux gérer les pics de production. (...)Les palettes de modèles, la représentation sur le marché et les opérations commerciales demeurent totalement indépendantes."

 

Vidéo : Sup'air Acro Base System

Une vidéo de notre partenaire Ojovolador : Daniel V.Cresbo ouvre un secours Acro Base System (BASE), avec largage de la voile principale. Des systèmes de ce type existent depuis des décennies (Tuschka Cutaway...), mais ne se sont jamais imposés auprès de la grande majorité de pilotes.

Depuis 4 ans, Raul Rodriguez et Supair travaillent en commun sur une nouvelle version d'un secours à largage de la voile principale, l'Acro Base System.

Selon Sup'air, les avantages seraient les suivantes :

  • Largage automatique simplifié de la voile de parapente.
  • Extraction et déploiement autonome et très rapide de la voile de BASE.
  • Rapidité et fiabilité de l’ouverture du parachute de BASE.
  • Une prise en main directe pour un contrôle de trajectoire rapide sous la voile de BASE.
  • Pas d’interférence entre la voile de parapente (larguée) et celle de BASE.
  • Possibilité d’utiliser un parachute de secours classique hémisphérique pour les cas spécifiques ou l’utilisation du système largable est impossible ou critique.
  • Performances élevées en vol de la voile de BASE comparée à celles d’un parachute hémisphérique ou de type Rogallo.

(http://supair.com/pdf/infos_acrobasesystem.pdf)

A Las Candelas, Daniel Cresbo d'Ojovalador a déclenché le sytème à partir d'un paramoteur biplace (piloté par Raul Rodriguez en personne), et a filmé la séquence. Effectivement, l'ouverture est très rapide et efficace, et au niveau pilotage, atterrissage compris, Daniel semble "s'en sortir facilement" sous ce parachute.

 

Producteur de tissus parapente à vendre...

"Porcher Industries à la recherche d’un repreneur" (L'Usine Nouvelle), "Porcher Industries à Badinières en liquidation" (Tonic Radio), "Badinières : Porcher Industries va être mis en vente" (Le Dauphiné), Porcher Industries : la mise en vente est immédiate (La Tribune)

D'inquiétantes nouvelles pour nous autres parapentistes, sachant que malgré une certaine montée des tissus coréens Dominico, une bonne partie de nos aéronefs est constituée de tissus "made by Porcher"? D'abord il faut savoir que Porcher Industries est un grand groupe de plus 2000 collaborateurs, le secteur "Sport" (tissus pour parapentes, cerfs-volants et montgolfières) n'en représente qu'une très petite partie. Les principales activités du groupe (qui avait débuté dans le tissage de la soie) se situent aujourd'hui dans les secteurs automobile, composite, bâtiment et électronique. Par ailleurs, en décembre 2012, Porcher a ouvert un treizième site industriel en Russie…


Suite aux questions soulevées par ces informations sur une liquidation en cours, nous avons demandé des clarifications à Porcher. Voici le communiqué en réponse :

"Le Groupe Porcher Industries a récemment fait l’objet de plusieurs articles de presse. Le contenu de certains de ces articles prêtant à confusion, il nous semble important d’apporter quelques précisions à ce sujet.

Le Groupe Porcher Industries est un groupe dont les actionnaires principaux sont des membres de la famille Porcher. En raison du conflit entre ces actionnaires familiaux et dès 2009 à l’initiative de Robert Porcher, les holdings familiales (la Société Civile des Terres Froides et la Saumuroise de Participation) du groupe Porcher Industries ont été mises en liquidation amiable.
 Il s’agit uniquement d’une étape du processus voulu par M Porcher afin de trouver le meilleur actionnariat possible pour le Groupe.



Le liquidateur nommé, Me Sapin, privilégie aujourd’hui la piste de la cession des titres Porcher et a donc lancé une phase d’évaluation de ces mêmes titres. 

Les articles parus dans la presse font état de cette situation. Les actionnaires devront ensuite se positionner sur les suites qu’ils souhaitent donner à cette procédure d’évaluation.



Il ne s’agit en aucun cas d’une liquidation judiciaire liée à des difficultés financières et aucune procédure ne touche Porcher Industries ou ses filiales. Nous tenions donc, par ce complément d’informations, à rassurer tous nos fournisseurs et clients qui nous ont renouvelés leur confiance en ce début d’année.

Cette procédure ne change rien au fonctionnement du groupe Porcher, ni à ses moyens et à sa capacité d’investissement et de développement. Elle n’altère en aucun cas notre motivation à servir le mieux possible nos clients et nos marchés.


Nous restons à votre disposition pour vous apporter toutes les précisions nécessaires. Pour cela, vous pouvez nous contacter à l’adresse groupe.porcher@porcher-ind.com."

À suivre…

 

Speedarm d'Advance

Advance sort une nouvelle édition du speedarm, une veste qui se porte près du corps, conçue pour avaler des kilomètres en restant bien au chaud. Très enveloppante, elle permettrait malgré tout une grande liberté de mouvements. Selon le fabricant helvète son tissus lycra garantirait une grande élasticité, un ajustement parfait et une coupe optimale. Le nouveau Speedarm Advance est disponible en tailles S/M et L/XL.

Prix de vente public conseillé : 78 euros

Infos sur : www.advance.ch

 

News ITV : parapente, paramoteur et speedriding


La Dolpo 2 d'ITV

Le constructeur d'Annecy vient d'homologuer le parapente Dolpo2, tout en A. Selon ITV, ce nouveau modèle est bien différent de la Dolpo1. Les performances se rapprocheraient de celles de la Jedi, avec "un débattement aux commandes plus long, un comportement très sage, et une excellente vitesse." Ce parapente s'adresse à un large panel de pilotes, dans un créneau dont la demande est croissante. La Dolpo 2 sera également proposée en paramoteur.

Côté speedriding, un nouveau venu dans la gamme : mis au point par Mika Regnier, le biplace Pil-pit Tandem 18m² va contribuer à faire découvrir l'activité aux néophytes. Évidemment, la pratique biplace en speedriding est réservée aux professionnels et aux pilotes confirmés. Dans une belle brochure en format PDF, ITV a résumé ses succès 2012 en parapente, paramoteur et en speedriding, ainsi que les news pour la saison à venir. Vous pouvez la télécharger ici :

 

ITV sera par ailleurs présent à l'Annecy Parapente Expo, le 18 et 19 mai 2013.